Bruxelles veut créer une carte européenne de donneur d’organes

LIBERATION : mercredi 30 mai 2007

Le commissaire européen à la Santé, Markos Kyprianou, a proposé, mercredi, la création d’une carte de donneur d’organes qui serait valable sur l’ensemble du territoire européen.

Kyprianou espère ainsi améliorer les transplantations d’organes. «Les dons d’organes sauvent des vies. Une carte européenne de donneur et une harmonisation des critères européens sur la qualité et la sécurité des dons et transplantations d’organes pourraient garantir un nombre suffisant et sûr d’organes».

L’insuffisance du nombre d’organes disponibles pour des greffes est parallèlement responsable de dix décès par jour en moyenne. Quelque 40.000 patients attendent une greffe dans les 27 pays de l’UE.

D’après des statistiques européennes, 12% seulement des Européens portent sur eux une carte de donneur d’organes. Pourtant, une large majorité d’entre eux (56%) sont favorables à des prélèvements post-mortem.