Charline, c’est le nom d’une petite fille qui a subi une greffe cardiaque.

L’association, c’est l’œuvre de ses parents et de médecins du CHU de Rouen, entourés de soignants et de bénévoles.

Le bien-être et l’épanouissement
des enfants atteints de pathologie cardiaque,
au sein de leur famille et des collectivités.

Les membres de l’association Charline se sont donné pour but d’accompagner et de soutenir les familles dans leurs difficultés, en apportant des solutions concrètes, pratiques et rapides à leurs soucis.

Pourquoi ?:

Conscients …

  • des difficultés liées à l’éloignement (le CHU de Rouen draine en effet des patients de toute la Normandie, et la chirurgie se fait principalement en région parisienne).de l’importance de la visite des parents aux petits malades pour l’acceptation des soins et la rapidité de récupération.
  • de l’isolement des familles et de leur angoisse.

Comment ?:

En trouvant des solutions concrètes aux problèmes qui se posent à eux:

    • d’ordre financier : avant tout contact avec l’assistante sociale, l’association Charline attribue à toute famille d’un enfant opéré une aide forfaitaire d’urgence pour participer aux frais d’hébergement et de déplacement. Ensuite, à la demande de l’assistante sociale, l’association Charline apporte une aide directe aux familles qui ne peuvent faire face aux dépenses occasionnées par la maladie.
    • d’ordre matériel : organisation des déplacements des parents, transport hôpital/domicile par des bénévoles, garde des autres enfants, organisation de soutien scolaire …
    • d’ordre moral : échange avec d’autres parents pour dédramatiser, accepter la maladie, briser l’isolement de certaines familles … par téléphone, rencontres et au travers du bulletin de l’association “ Enfants, Cœur et Parents ”.

 

Pour les Enfants :

Apporter toutes les améliorations possibles à leurs conditions d’hospitalisation grâce à l’aménagement et l’équipement des chambres en lien avec le personnel soignant. Et en dehors des hospitalisations, organiser des rencontres, des sorties, en compagnie de personnel soignant, toujours au départ de l’hôpital, pour leur donner une image différente de l’hôpital, y établir des liens qui favoriseront les consultations et les hospitalisations ultérieures et bien sûr briseront aussi l’isolement de certains enfants qui se renferment sur leur maladie.

L’association veut aussi entretenir des relations privilégiées avec l’équipe soignante et l’administration hospitalière, parce qu’une bonne écoute permet de solutionner de nombreux problèmes à leur source et également de faire entendre les demandes des familles.

Enfin, dans un dernier temps, parce que la greffe cardiaque est parfois le dernier recours, l’association souhaite également promouvoir auprès du grand public le don d’organe.